Les généralités de la SCPI Pinel et SCPI Malraux

Investir dans la SCPI n’est pas seulement faire épargner son argent, c’est aussi profiter d’une défiscalisation. Dans ce contexte, il faut appliquer quelques dispositifs. Vous allez voir dans cet article le détail de la SCPI Pinel et la SCPI Malraux.

SCPI Pinel

Dans le cas des SCPI fiscales sur https://scpi-fiscale.biz/, il y a le dispositif Pinel. En se souscrivant dans les parts de la SCPI Pinel, vous aurez comme grand avantage, la réduction d’impôt au moment de l’année de l’inscription. Une réduction qui varie selon la durée de l’engagement. 12% pour 6 ans, 18% pour 9 ans et 21% pour 12 ans. Pour bénéficier de l’avantage Pinel, il est nécessaire d’être résident fiscal français et domicilié en France, la réduction d’impôts de la loi Pinel est déterminée à partir d’une somme plafonnée à 300 000 euros d’investissement par an et les parts doivent être conservée pendant 6, 9 ou 12 ans.

SCPI Malraux

La loi Malraux est une autre forme de SCPI fiscale. Pour en bénéficier, l’investisseur doit respecter quelques conditions. Il doit conserver ses parts jusqu’à ce que tous les biens sont loués sur une durée d’au moins 9 ans, soit une durée globale estimée à 15 ans à compter de la souscription de la SCPI, la souscription des parts ne possèdent pas de démembrement, c’est-à-dire en pleine propriété et enfin, l’investisseur doit être une personne physique soumise à l’impôt sur le revenu, fiscalement domiciliée en France ou bien une société qui n’est pas soumise à l’impôt mais des parts sans le démembrement.

 

La SCPI Pinel et la SCPI Malraux possèdent chacune d’elle des avantages fiscaux. La SCPI Pinel possède une réduction d’impôt de 18% pour une durée de 9 ans. La SCPI Malraux obtient une réduction d’impôts selon les travaux effectués lors d’une restauration d’un immeuble qui a été mis en location.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *